Les médicaments antirejet, la nouvelle réalité du receveur

À la suite de la greffe rénale, le receveur devra prendre des médicaments antirejet (immunosuppresseurs) tous les jours, conformément aux instructions de son médecin.

Il convient de:

  • Bien comprendre la nature des médicaments à prendre
  • Se familiariser avec leur apparence
  • Bien identifier le moment de la journée où il faut les prendre et pourquoi

Ces habitudes aideront le receveur à ne pas oublier de prendre ses médicaments.

En cas d’urgence, le receveur doit toujours avoir sur lui une liste à jour de ses médicaments surtout lors des visites chez son médecin.

Les doses et les médicaments doivent être ajustés à chaque individu. Il est aussi possible qu'à la suite d'une biopsie du rein, des changements de médicaments soient proposés afin de minimiser l’effet toxique de certains d’entre eux, et afin d’optimiser la longévité du rein greffé.

Les signes de néphropathie chronique de l’allogreffe :

  • Augmentation de la créatinine dans le sang;
  • Hypertension;
  • Protéinurie (présence de protéines dans l’urine);
  • Ainsi que tous les symptômes de l’urémie : fatigue, nausée, perte d’appétit, etc.